L'inégalité de longueur des membres inférieurs chez l'enfant : quand faut-il la corriger ?

Ajouter au panier Prise en charge : ANDPC, FIF-PL, FIN. EMPLOYEUR
Public et pré-requis
podologues, kiné
Quand
02 décembre 2021
de 9h00 à 17h30
Accueil à 8h30
Emplacement
BREST
Référence de l'action à l'Agence Nationale du DPC
Numéro de l'action : 11012100378
Numéro de session : 1
Numéro de l'organisme : 1101

Nous vous informons que l'Agence Nationale du DPC a modifié ses règles de gestion.
Il n'est désormais plus possible pour les organismes de formation de préinscrire les praticiens aux actions de DPC.

Présentation

L’inégalité des membres inférieurs (ILMI) est fréquemment rencontrée dans la consultation pédiatrique du podologue ou du kinésithérapeute. Toutefois, son analyse n’est pas aisée et les nombreuses erreurs d’appréciation en sont le témoin.

La rigueur de l’examen clinique est impérative pour répondre à la question essentielle : faut-il compenser ou non une ILMI ?

Les pratiques professionnelles dans ce domaine sont souvent très hétérogènes. Il est, par conséquent, nécessaire de fournir un socle de référence commun pour répondre au mieux aux inquiétudes orthopédiques des parents.

Objectifs

  • Évaluer une inégalité de longueur des membres inférieurs (ILMI)
  • Identifier les étiologies d’une ILMI
  • Repérer les signes cliniques d’une ILMI
  • Examiner les retentissements ostéoarticulaires et musculaires d’une ILMI
  • Déterminer la nécessité d’une compensation des ILMI
  • Apprécier les signes d’alerte nécessitant une réorientation médicale
  • Déroulé de la formation

    Ce programme débutera par un exposé sur l’épidémiologie et les chiffres clés de l’ILMI. Les étiologies seront largement décrites afin de mieux appréhender les différentes situations cliniques se présentant en consultation. Le repérage des signes anatomiques et fonctionnels lors de l’examen fera l’objet d’une séquence approfondie. Les retentissements ostéoarticulaires et musculaires d’une ILMI seront présentés permettant d’apprécier les interdépendances et interactions avec l’appareil locomoteur.

    Un focus sera réalisé sur la nécessité de compenser une ILMI ou pas selon les recommandations médicales en vigueur. Le recensement des signes d’alerte finalisera cette formation permettant au podologue ou kinésithérapeute de réorienter vers un autre praticien si la situation clinique le justifie.

    Méthodes pédagogiques

    Formation présentielle interactive :

  • alternance de parties théoriques et de cas pratiques
  • étude de cas concrets illustrés
  • moments d'échanges et partages d'expériences
  • mises en situation
  • analyse de vidéos
  • atelier pratique
  • Modalités d'évaluation

  • Pré-test de positionnement
  • Recueil des attentes en début de formation
  • Séquences évaluatives en cours de formation: messages clés, quiz, reformulation
  • Enquête de satisfaction
  • Post test


  • Vous êtes en situation de handicap ? Nos équipes vous accompagnent tout au long de votre parcours au CHEM.
    Découvrez toutes les informations en cliquant ici. Contactez-nous au 02.98.46.44.97

    Mme Karine DELAHAYE MULLER
    Référent(e) professionnel(le) Mme Karine DELAHAYE MULLER Responsable pédagogique Pôle Podologie
  • DIU en pédagogie médicale
  • Pédicure podologue DE
  • Dr Matthias THEPAUT
    Expert(e) Dr Matthias THEPAUT