L’artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) au quotidien

Ajouter au panier
Public et pré-requis
médecins généralistes
Durée
5 heures
Format
En ligne
Référence de l'action à l'ANDPC
Numéro de l'action : 11012100031
Numéro de session : 7
Numéro de l'organisme : 1101

Nous vous informons que l'Agence Nationale du DPC a modifié ses règles de gestion.
Il n'est désormais plus possible pour les organismes de formation de préinscrire les praticiens aux actions de DPC.

Présentation

Ce module a obtenu 4.69/5 de satisfaction chez vos confrères. La fréquence de l’AOMI est croissante du fait de la prévalence et incidence des facteurs de risque cardiovasculaires. Son pronostic dépend de la précocité de la prise en charge, reposant sur le dépistage des patients à haut risque cardiovasculaire ou métabolique, et la mise en place des mesures appropriées selon le stade de la maladie. Il convient donc de renforcer la surveillance des patients au terrain propice, et de délivrer des mesures hygiénodiététiques afin de prévenir l’aggravation de ce problème majeur de santé publique aux conséquences parfois tragiques.

Objectifs

A l’issue de la formation : Vous saurez comment et quels patients à risque dépister à un stade précoce de la maladie. Vous identifierez au mieux les stades évolutifs de l’AOMI, de manière à proposer à vos patients la thérapeutique la plus adaptée à leur tableau clinique : à la fois sur le plan du traitement médical mais aussi dans une logique de revascularisation chirurgicale endoluminale (stent) ou à ciel ouvert. Vous ferez le point sur les examens complémentaires utiles à la prise en charge des artéritiques qui sont aussi des patients polyvasculaires en puissance.

Programme